expo1.jpg
expo3.jpg
expo4.jpg
 
Invitation_exposition_coques_à_la_Mal_page-0002[1].jpg

COQUES À LA MAL

 

ALLOCUTION VERNISSAGE

De P. BERGER, Président de la Maison des Arts du Léman:

 " Bonsoir à toutes et à tous, 

J'ai beaucoup de plaisir à rouvrir la première exposition photo de la saison, mise en oeuvre par la Maison des Arts du Léman. Après un intermède de quelques mois d'art contemporain, lequel retrouve ses marques dans un lieu prestigieux et entièrement rénové, et que nous avons hâte de redécouvrir, la visitation dans son nouvel habit de lumière et de transparence. 

J'ai d'autant plus de plaisir que la galerie de l'Etrave, qui ce jour retrouve ses terres photographiques, n'a jamais aussi bien porté son nom, au regard du thème abordé, les jeux des reflets et de la mouvance des eaux, notre navire culturel plongeant sa poupe dans les eaux d'un lac que nous aimons tant !

J'ai eu beaucoup de plaisir enfin à découvrir le travail de Johann Touanen avec lequel et sous sa précieuse conduite, j'ai fais hier une visite en avant première. Une visite plaisante et tout aussi déconcertante en premier chef ! Quelques portraits que j'aurais qualifiés de figuratifs afin de vous convaincre s'il en était besoin, qu'il sait photographier le lac. Un rappel à la matière et à des fragments de coques qui ont embrassé l'eau, s'en sont diverties, s'y sont heurtées parfois. 

Et puis l'essentiel, le jeu des surfaces, des textures et des matières et de l'usure du temps, le travail des reflets, le chatoiement des couleurs et des rayons du soleil à fleur d'horizon sur l'onde, tantôt miroir et tantôt frémissement, un instant de beauté fugace captée au travers de l'objectif. Aucune retouche, aucun trucage, juste un cadrage rêvé et qui vous est offert. A vous tous de le décrypter, de l'interpréter, de le réinventer, abstrait souvent, surréaliste parfois. 

Il est sûr enfin que lors de votre prochaine ballade sur les bords du Léman, vous ne verrez plus ses rivages de la même manière, vous y découvrirez mille richesses que vous ne soupçonniez pas et que Johann Touanen nous a offertes. 

Je ne m'autoriserai pas à nous identifier à ces deux géants de la peinture que sont Cézanne et Monnet, et dont le premier disait du second, "ce n'est qu'un oeil mais bon dieu quel oeil !", mais je préterais volontiers ce soir cette citation à notre artiste et à son oeuvre ! 

Un grand merci à Johann Touanen de nous accompagner dans ce vagabondage onirique, éclairant et éclairé ! "

P. Berger le 05/04/2018

 
20180412_183113_edited.jpg